Livraison gratuite au Canada & USA à l’achat de 100$ et plus

Motivation scolaire : 4 manières de la soutenir à la maison

parent qui soutient la motivation scolaire

Il arrive que ton mini ait des moments de démotivation et tu ne sais pas trop comment l’aider pour l’inciter à poursuivre ses efforts? D’abord, sache que tu as un rôle crucial dans son parcours scolaire, même si tu ne te trouves pas à l’école avec ton mini. La réussite scolaire est un travail d’équipe entre une panoplie d’intervenants, dont toi, cher parent! Voici quatre stratégies pour aider ton coco ou ta cocotte à garder une bonne motivation scolaire.

1. S’informer à propos des journées de son enfant

En demandant à ton mini ce qu’il a fait aujourd’hui, tu lui envoies le message que tu t’intéresses à ce qu’il fait à l’école. En valorisant les apprentissages, les activités et surtout les efforts que ton enfant réalise à l’école, tu lui démontres que les apprentissages académiques ont une importance… même à la maison.

2. Parler de son propre parcours scolaire… positivement

Il arrive parfois que certains parents aient vécu des parcours scolaires sinueux et qu’ils soient inquiets que leurs enfants vivent les mêmes expériences qu’eux. Un des plus beaux cadeaux (gratuits… on aime!) que tu peux faire à ton enfant est celui de l’appuyer dans sa démarche scolaire autant lors des réussites que lors des défis.

En misant sur un discours positif face à l’école, on met le plus de chance de notre côté afin que les élèves apprécient leur parcours scolaire. Et qui de mieux pour les guider dans cette aventure que toi, cher parent, qui est le modèle le plus influent et important de la vie de ton protégé?

Par exemple, au lieu de dire « Ahh… moi aussi je n’étais pas bon en maths », tu pourrais dire « Tu sais, quand j’avais de la difficulté en maths, je retournais voir des exercices qu’on avait faits en classe et qui ressemblaient à celui que je trouve difficile. »

Avec le deuxième discours, ton enfant comprendra que toi aussi, tu utilisais des stratégies sans toutefois mettre l’accent sur le fait que tu n’aimais pas l’école.

On dit souvent que les enfants sont le reflet de leur parent ; montre-leur une image positive de ton parcours scolaire et tu donneras déjà un bon coup de pouce à tes minis.

via GIPHY

3. Protéger la relation avec l’enseignant

Dans un couple, si tu n’es pas en accord avec une décision de ta douce moitié, tu ne commenceras pas un débat endiablé en face des enfants. Tu vas attendre que les coquins dorment paisiblement pour discuter de la situation et trouver un compromis.

Avec les enseignants, c’est la même chose.

Il se peut (fortement) que, pendant le parcours scolaire de votre enfant, il arrive à un certain moment un désaccord face à une situation quelconque. Ne lave pas « ton linge sale » en avant de tes minis. Prends rendez-vous avec l’enseignant et il lui fera plaisir de t’expliquer et discuter de la situation.

4. Les activités parascolaires

Plusieurs enfants participent à des activités parascolaires à l’extérieur de l’école comme une équipe sportive ou un club d’art. Grâce à ces expériences, les enfants apprennent une FOULE d’autres compétences qui leurs seront grandement utiles dans leur vie.

La menace de retirer l’activité parascolaire augmente l’anxiété et, au final, diminue la motivation scolaire. Il est donc préférable d’utiliser la passion de ton mini pour le MOTIVER à faire des efforts. Par exemple, on pourrait dire « Après tes devoirs, on va aller lancer quelques ballons dans le panier! » Si les activités plus longues comme les séances de sports ne conviennent pas à ton horaire, n’hésite pas à lui proposer des petits privilèges. Tu trouveras plein de suggestions juste ici.

Sources

Gravillon, I. (2016). Rejet de l’école, des causes multiples. L’École des parents, 2016, N621, pages 31 à 38. https://doi.org/10.3917/epar.621.0031

Potvin, P. & Lacroix, M.-E. (2022). La motivation scolaire. [Repéré en ligne à : https://rire.ctreq.qc.ca/la-motivation-scolaire/ ].

Claudia Turmel
Conseillère pédagogique
Véritable amoureuse des mots et de la pédagogie (et des post-its, aussi !), je déborde d’idées pour soutenir le quotidien des enfants de manière adaptée et ludique. Anciennement enseignante, je porte maintenant le chapeau de conseillère pédagogique chez Minimo. Toujours prête à aider mon prochain (et à sortir une blague !), je carbure aux défis (et au café !).